En marge de l’atelier international sur les enfants  non scolarisés au Niger,  le directeur Général du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID), Dr Waleed Alwohaib, accompagné d’une forte délégation a visité ce jeudi 9 janvier en début d’après-midi,  l’école primaire Kalley Plateau  de Niamey. Cette visite a été conduite en vue de constater de visu l’état de l’école afin de voir les travaux que le FSID pourrait entreprendre dans le but d’y améliorer  les conditions d’étude des élèves.  

Après des explications relatives à la vie de l’école, données par le Directeur Moussa Souley, le DG du fonds de solidarité islamique de développement, Dr Waleed Alwohaid s’est dirigé vers une classe de cours où il a indiqué que malgré les conditions de travail difficiles, c’est quand-même des enfants ambitieux que nous avons rencontrés.  Des élèves qui aspirent à devenir des ministres, des médecins, des ingénieurs, des grandes personnalités pour pouvoir servir et grandir le Niger.

Les échanges  du Directeur général du Fonds de Solidarité avec les enseignants, les parents d’élèves et les élèves ont tourné autour des conditions d’étude et de travail au sein de cette école. Cette école créée en 2015 et comptait à l’époque 53 élèves dont 18 filles. Aujourd’hui, elle en compte 651 élèves dont  350 filles, et 11 classes en paillottes, selon le Directeur de l’école, M. Moussa Souley.

A la fin de cette visite, Dr Waleed Alwohaid a déclaré qu’il va de concert avec le ministère de l’enseignement primaire travailler à remplacer les classes en paillotes par des classes en matériaux définitifs. Tout en rassurant qu’il va faire en sorte que le Président de la République  Issoufou Mahamadou et le Président de la BID inaugurent cette école l’année prochaine pour donner un signal fort à cet ambitieux projet de la Banque islamique  de développement au Niger.

Face à la presse Dr Waleed,  a déclaré qu’il va suggérer au ministre de nommer cette école ‘’ école de Solidarité Islamique’’, quand les travaux seront achevés. Et pour cause les fonds  qui serviront à financer les travaux de  construction de cette école proviennent de tout le monde musulman.

Notons que le Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) est un outil de lutte contre la pauvreté de la Banque Islamique de Développement (BID). Avec l’appui de ce fonds, le Gouvernement du Niger et plusieurs partenaires internationaux unissent leurs forces pour inscrire à l’école 2,6 millions d’enfants non scolarisés d’ici 2030.

A S

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR