En prélude à la commémoration des 40 ans d’existences du Fonds de Solidarité Africain (FSA) prévue le 25 juillet à Niamey ,   le Directeur Général du FSA, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Directeur Général de l’Agence UA, M. Mohamed Saidil Moctar ont Co-animé le mercredi dernier, une conférence de presse au Siege  de ladite institution pour faire le point sur l’importance de ce grand évènement, les activités prévues, l’historique du FSA de sa création à aujourd’hui, sa mission et ses mécanismes d’intervention.

 C’était l’occasion pour les deux responsables de remercier  les  hommes de medias venus nombreux témoigner leur considération et leur intérêt à ce cadre d’échanges.

Placé sous le thème : « le fonds de solidarité africain, 40 ans au service de l’émergence africaine : défis et perspectives pour une nouvelle dynamique », cet évènement verra la participation de plusieurs Chefs  d’Etat et du Gouvernement  des 14 pays membres, des Ministres des finances, des Responsables des institutions financières régionales et sous régionales, des Parlements, et bien autres invités.

Il ressort de l’intervention du DG du FSA, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo que le FSA est une institution financière multilatérale qui a pour mission d’œuvrer au développement économique et à la lutte contre la pauvreté dans les Etats membres, en félicitant le financement de projets d’investissement tant dans le secteur public, privé, que dans les activités de microfinance. Il a pour objectifs de promouvoir le financement des investissements publics et privés de ses Etats membres, notamment ceux promus par les PME/PMI, en sécurisant les concours octroyés par les établissements de crédits ;  faciliter la mobilisation de l’épargne locale et extérieure pour le financement de l’investissement, en sécurisant les opérations de levée de ressources sur les marchés financiers ; contribuer à l’émergence et au renforcement des Fonds de garantie nationaux dans les Etats membres en vue de renforcer les dispositifs d’appui aux PME/PMI.

Pour accomplir sa mission, selon M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, son institution dispose de plusieurs techniques d’intervention dont la garantie des prêts bancaires, la garantie de portefeuille, la garantie de levée de ressources, la couverture des opérations d’import-export, la couverture des marchés publics, la bonification de taux d’intérêt et l’allongement de la durée des prêts par l’octroi d’avances de refinancement.

Au programme de ce quarantenaire, d’importantes activités sont prévues dont une journée porte ouverte, le jeudi 23 janvier 2020, ainsi qu’un dîner de Gala offert aux Chefs d’Etat des pays membres et des pays observateurs, le vendredi 24 janvier 2020.

Plusieurs points seront inscrits à l’ordre du jour de ce grand évènement dont la cérémonie officielle d’ouverture prévue le samedi 25 janvier 2020 au palais de congrès de Niamey sous la présidence du Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, en présence de ses pairs des pays 14 membres du FSA.  Une conférence axée sur le thème principal sera animée par les Chefs d’Etat des pays membres après la cérémonie d’ouverture.

Trois thématiques seront également abordées dont, entre autres, le financement des infrastructures économiques de base : la place du FSA ; la contribution du FSA aux échanges commerciaux sur le continent africain  et enfin  le FSA, le développement des marchés financiers et l’inclusion financière des populations.

Pour sa part, le Directeur Général de l’agence UA, a, dans son intervention, remercié  la Direction générale du Fonds de Solidarité Africain pour cette initiative et pour avoir invité l’agence UA en tant que coorganisateur de cet évènement.  Il a ensuite annoncé que plus de 500 participants sont attendus dont les Chefs d’Etat et du gouvernement, des ministres des finances et bien autres personnalités. Pour la réussite de ce grand rendez, plusieurs comités sont  mis en place. « Le comité communication et celui de l’accréditation sont déjà opérationnels », a-t-il ajouté

Créé le 21 décembre 1976 et devenu opérationnel en septembre 1979, le FSA compte actuellement 14 pays membres dont huit pays membres de la CEDEAO (Benin, Burkina Faso, Cote d’ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo), trois pays de la CEMAC (Gabon, RCA, Tchad) et trois pays du COMESA (Burundi, Ile Maurice et Rwanda). Le FSA ambition de couvrir les 56 pays d’Afrique dans les prochaines années.

Il faut noter qu’à la date du 31 décembre 2019, le FSA a offert des garanties pour un montant total de 553 milliards de FCFA, qui ont permis de mobiliser environ 1115 milliards de FCFA en faveur de 366 projets dans  tous les Etats membres.

Azahi Souleymane  

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR