Réuni le mardi 24 décembre dernier pour examiner la situation sécuritaire au niveau national et sous régional, le conseil national de sécurité a tenu d’abord à rendre une fois de plus, « un vibrant hommage à nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité pour leur bravoure, leur détermination et l’engagement dont elles font preuve jusqu’au sacrifice ultime pour garantir l’intégrité du territoire, la sécurité des institutions démocratiques et républicaines librement choisies par le peuple nigérien ainsi que la sécurité des personnes et de leurs biens ». Le conseil a aussi « réitéré la reconnaissance de la Nation à l’endroit de tous ceux qui sont tombés sur le champ d’honneur ».

Pour immortaliser la mémoire de ces braves soldats, morts dans la défense de la patrie, le conseil national de sécurité a décidé d’ériger un mémorial national à la place de l’ancien Petit Marché de Niamey où seront « gravés tous les noms de nos martyrs tombés sur le champ d’honneur ».

Un mémorial qui rappellera toujours aux nigériens, l’héroïsme, la qualité de ces hommes et la bravoure dont ils ont fait montre, jusqu’au sacrifice ultime, pour défendre l’intégrité de notre pays. Ces dignes fils de la Nation ne seront jamais oubliés. La République continuera à leur témoigner toute sa reconnaissance pour leur don de soi et le sacrifice consenti pour que le Niger et son peuple restent débout.

En outre, « conscient de la nature globale de la menace terroriste, de ses ramifications internationales et de son projet politique qui vise à remettre en cause l’intégrité territoriale, les institutions démocratiques et républicaines librement choisies par le peuple nigérien ainsi que la sécurité des personnes et de leurs biens », le conseil national de sécurité a tenu à « réaffirmer la nécessité d’une mobilisation régionale et internationale » pour faire face aux menaces terroristes dans toutes ses formes.

C’est pourquoi, il a appelé au « renforcement de la coopération militaire dans le cadre du G5 Sahel et à la mise en place d’une large alliance internationale pour lutter contre ce fléau », avant de saluer « la contribution de nos alliés français, américains, allemands, belges et italiens dans la lutte commune contre le terrorisme ». Il a également rendu « hommage aux soldats français et américains tombés sur le champ d’honneur au Sahel ».

Le conseil national de sécurité appelle la population dans son ensemble à se « mobiliser comme un seul homme derrière nos Forces de Défense et de Sécurité avec plus de vigilance, de sérénité et d’unité dans cette guerre qui nous est imposée jusqu’à la victoire finale ».

Oumar Issoufa 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR