Le 22 Novembre dernier, la Société de Transformation Alimentaire (STA) a été victime d’une tentative de sabotage suite à la publication d’une lettre ouverte faisant état de prétendus faits de recyclage et de mise à la consommation des produits non conformes.

Dès réception de cette lettre par ses partenaires, ses clients et les autorités nigériennes, la STA a dénoncé ces fausses allégations.

Depuis, des enquêtes, inspections, évaluations et audits ont été menés par la police sanitaire nigérienne et les agences des Nations Unies. Il ressort des conclusions de toutes ces inspections qu’aucun produit non conforme n’a été mis à la consommation par la STA.

Par conséquent, la STA maintient sa place irréprochable «de société de référence qui présente toutes les garanties exigées par sa clientèle».

Dès lors, toutes les mesures de restriction sur les achats prises à titre conservatoire ont été levées. Aussi, toutes les activités avec les principaux partenaires ont repris leur cours normal.

Par ailleurs, suite à cette tentative éhontée de sabotage de la STA, une plainte pour diffamation a été déposée contre X auprès du tribunal de Grande Instance Hors classe de Niamey.

Enfin, la STA reste toujours attachée à sa noble mission :«Aider à sauver la vie des enfants malnutris au Niger et dans la région du Sahel en partenariat avec l’Etat du Niger, les Agences des Nations Unies ainsi que les principales ONG actives dans le domaine».

Fait à Niamey, le 24 Décembre 2019

Niger Inter

GRATUIT
VOIR