La 24ème  édition de la Tournée de Solidarité Islamique  de l’Association Islamique Club des Jeunes Musulmans du Niger s’est tenue cette année à Zinder du 24 au 28 Juillet  . ‘’La dépravation des mœurs, solution de l’islam’’, constitue le thème central de cette tournée qui se tient chaque dans une région de notre pays.

La cérémonie d’ouverture de ce grand événement s’est déroulée  à la grande mosquée du sultanat de Damagaram en présence des autorités administratives et coutumières notamment le 1er  vice-président du conseil Régional de Zinder, le représentant du sultan empêché, le SGA du gouvernorat de Zinder et plusieurs autres personnalités religieuses ainsi que les délégations des 8 régions et celles des pays frères à savoir le Bénin, le Mali, le Togo et la France.

Plusieurs discours ont marqué cette cérémonie. On notera ainsi les interventions du SGA du gouvernorat, celle du représentant du sultan et l’allocution du président national ou Amir de l’Association Club des Jeunes Musulmans Monsieur Ibrahim Seyni.

 Les deux premiers intervenants ont tour à tour souhaité la bienvenue aux différentes délégations venues à cette rencontre du donner et du recevoir. Ils ont ensuite salué l’initiative de l’Association  Club des Jeunes qui vise par cette  action à contribuer à l’éducation de la population Nigérienne surtout la jeunesse qui manque de plus en plus de repères.

 L’intervention du président national de l’Association club des jeunes musulmans, M. Ibrahim Seyni a beaucoup retenu l’attention de l’assistance. En effet, il a ému les participants en rappelant qu’au Sénégal les autorités ont accepté d’introduire l’enseignement du coran et de la morale islamique dès la maternelle à compter de la rentrée scolaire prochaine.

 S’inspirant du bel exemple sénégalais, Ibrahim Seyni a lancé un vibrant appel à nos autorités d’emboîter le pas au pays de la Teranga en introduisant l’enseignement de l’islam dans nos écoles ce qui à coup sûr contribuerait à freiner l’immoralité galopante constatée dans nos établissements.

 Après ces riches interventions suivies du discours d’ouverture prononcé par le SGA  du gouvernorat, le frère Abdoul Kadre Housseini, un Uléma d’Arlit était invité à développer le thème central de cette tournée. Une traduction résumée en français a été faite par le frère Salissou Maazou membre de la Coordination Nationale des Clubs des Jeunes. A la fin de la cérémonie d’ouverture les frères et sœurs ont regagné leurs camps respectifs où des thèmes tels que l’engagement citoyen, les droits du voisin, la piété, la responsabilité de l’enseignant dans la réforme individuelle et collective, la da’wa à travers la vie des prophètes… etc leur ont été exposés. Il faut noter que cette grande rencontre a regroupé près de 400 participants frères et sœurs venus des 8 régions du Niger et de l’extérieur.

Rappelons que la Tournée de Solidarité Islamique (TSI) a été instituée par l’Association Club des Jeunes Musulmans du Niger (ACJMN) depuis 1996 où chaque année des jeunes musulmanes (hommes, femmes et enfants) se retrouvent dans une région du Niger pour la revivification des sciences islamiques mais aussi pour partager des valeurs essentielles de leur foi à savoir la solidarité, la fraternité, le partage, la culture de la paix et la promotion d’une véritable unité nationale. A cette occasion les communautés musulmanes des pays voisins sont également représentées par leurs délégations.

Abdoul Moumouni Mahamadou et Harouna Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR