Le Mardi 15 janvier 2018, Giuseppe Conte, Président du Conseil des ministres de la République italienne est arrivé à Niamey pour une visite de travail. Après l’accueil et l’entretien avec le Premier ministre Brigi Rafini, M. Giuseppe Conte s’est rendu à la présidence de la République où ils ont tenu une réunion de travail avec le président Issoufou  et animé une conférence de presse conjointe. A son agenda, il y avait des visites à l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), le Haut Conseil des Réfugiés (HCR), la Cellule antiterroriste et des activités à l’Ambassade d’Italie au Niger.

A la Conférence de presse conjointe, dans son exposé liminaire, le chef de l’Etat Issoufou Mahamadou a dit que la visite du Président du Conseil italien traduit la qualité des relations entre le Niger et l’Italie.  Le président Issoufou qui a été le premier chef d’Etat africain à être reçu par S.E Giuseppe Conte après sa nomination vient de le rencontrer pour la troisième fois après Palerme et Paris. Cette qualité des relations entre les deux pays s’est matérialisée également par l’ouverture d’une ambassade italienne à Niamey depuis un an, a déclaré le président Issoufou.

Le chef de l’Etat a dit qu’il échangé avec le président du Conseil italien sur des questions de sécurité, les trafics de migrants et de la drogue et également de la coopération bilatérale notamment autour de la sécurité alimentaire, la santé et l’éducation.  Parlant des 3 N, le président Issoufou a sollicité l’appui de l’Italie sur la maitrise de l’eau, la maison du paysan et la restauration des terres.

Sur le plan sécuritaire, le président Issoufou a dit avoir évoqué avec M. Giuseppe Conte les trois menaces à savoir la situation en Libye, le Nord Mali et la question de Boko Haram. Il a été question de la formation des forces de défense et de sécurité et de l’équipement.

Sur la nécessité de sortie de crise de la Libye, le président Issoufou a estimé que l’Italie pourrait jouer un rôle important. C’est pourquoi d’ailleurs, il a demandé le soutien de Giuseppe Conte pour une vision commune des pays européens.

A propos de la migration clandestine, le président Issoufou a dit  que la pauvreté constitue la cause profonde de l’insécurité comme de la migration, raison pour laquelle il faut aider l’Afrique à se développer. Il faut industrialiser l’Afrique au lieu de la considérer comme un simple réservoir des matières premières, a soutenu le président Issoufou.

En prenant la parole, de prime abord, Giuseppe Conte a précisé qu’il vient d’effectuer la première visite d’un chef de gouvernement italien au Niger. Et d’ajouter que le Niger joue un rôle central dans la lutte contre le terrorisme et le trafic de migrants et de drogue. « Je voudrais rendre hommage au leadership du président Issoufou pour les résultats enregistrés », a déclaré le président du Conseil italien. La collaboration conjointe a été fructueuse au regard de la baisse  de 80% du taux de la migration clandestine. En accord avec le président Issoufou sur le fait que la pauvreté constitue la cause profonde du terrorisme et de la migration clandestine, Giuseppe Conte a réaffirmé tout son soutien pour investir davantage dans le fonds fiduciaire de l’Union européenne pour lutter contre ces phénomènes à la racine.

Le président du Conseil italien a également salué ‘’le leadership politique et diplomatique’’ du président Issoufou comme président en exercice du G5 Sahel. Il a souligné le fait que malgré la grandeur du territoire, ‘’le terrorisme ne s’est pas implanté au Niger’’. D’ailleurs, tout en appuyant l’idée du chef de l’Etat selon laquelle il faut stabiliser la Libye, M. Giuseppe Conte a dit qu’avec la crise libyenne ‘’le Niger est devenu la frontière méridionale de l’Europe’’.

A propos de la migration, il a déclaré que le Niger n’est pas un pays d’origine de la migration mais un pays de transit de migrants. Après avoir appelé au renforcement du cadre stratégique de lutte contre ce phénomène, il a lancé un appel à une réforme conséquente du système européen d’asile.

 

EMS et Abdoul Aziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR