La justice a vidé ce mardi 26 juin, son verdict dans le différend qui oppose, Ahmadou Harouna et autres contre Abdou Labo. L’ancien ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, président de la Convention démocratique et sociale (CDS) Rahama, Abdou Labo a été débouté.

En Effet, statuant publiquement, contradictoirement en matière de référés et en premier ressort, le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, en son audience de référé  du 26 juin 2018, déclare recevable en la forme l’action de Ahmadou Harouna et autres comme étant régulièrement en la forme. Au fond, la Cour « rejette l’exception de communication des pièces soulevée par le conseil de Abdou Labo ». La Cour « Constate la déchéance de Monsieur Abdou de la présidence du parti politique CDS Rahama suite à sa condamnation à 1 an d’emprisonnement par arrêt n°31/17 en date du 13/03/2017 de la Cour d’Appel de Niamey », indique l’attestation d’ordonnance rendue. Aussi, tout en ordonnant l’exécution provisoire de la présente décision, la Cour condamne Abdou aux dépens. Ce dernier a 15 jours pour faire appel.

Abdou Labo est empêtré, à travers son épouse, dans l’affaire de supposition d’enfant communément appelée affaire des bébés importés du Nigeria, révélée en 2013 par le journal nigérien L’Evènement et qui a emporté l’ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou de son poste. Á l’instar d’une dizaine de personnes impliquées dans cette affaire, Abdou Labo a été condamné à un an de prison ferme, ce qui le rend inéligible à un poste électif, au regard des dispositions du nouveau code électoral.

Pour rappel, Abdou Labo a pris la tête du parti CDS-Rahama, parti qui a vu l’élection en 1993, du premier président démocratiquement élu au Niger, en la personne de Mahamane Ousmane. Ce dernier a été obligé de quitter la tête du parti avec arme et bagages, aux termes d’un feuilleton judiciaire finalement remporté par Abdou Labo. Quelques années après, le voilà à son tour perdre la tête du CDS et s’acheminer peut-être vers la fin de sa carrière politique.

AB

Niger Inter

GRATUIT
VOIR