Bismillahir-Rahmanir-Rahim

L’ensemble des Associations Islamiques du Niger, sous la présidence du Président de l’association islamique du Niger Cheikh Djabir Omar Ismaël ont procédé à la première lecture de l’avant projet de la loi portant statut des notaires.

Cette rencontre qui n’est pas la première, affiche la volonté des associations islamiques du Niger d’œuvrer ensemble pour éclairer l’opinion nationale et internationale sur la conformité ou la non conformité de tout texte appelé à régir la vie des musulmans au Niger.

À l’issue de cette lecture du projet de texte, nous avons constaté la non conformité de certaines dispositions de cet avant-projet, notamment l’article 28 qui stipule l’obligation notarié sur les actes relatifs à :

– l’inventaire et le partage des biens successoraux
– les actes de reconnaissance d’enfants naturels;
– les contrats de mariage, la donation et les testaments entre autres.
A cette occasion, les Associations Islamiques invitent les musulmans à plus d’unité et de cohésion pour préserver nos valeurs islamiques, gage de la stabilité et de l’unité nationale.

Fait à Niamey ce jour 9 Mai 2018 correspondant au 25 cha’abane 1439/H

Niger Inter

GRATUIT
VOIR