Lutte traditionnelle : A quand le 42ème Sabre national de Niamey ?

Initialement prévue pour se dérouler du 1er au 10 janvier dernier à l’arène des Jeux de Niamey, la 42ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle du Niger n’est toujours pas située sur son sort. Aucune nouvelle date n’a été fixée deux mois après ce report sine-die.

 Lutteurs et acteurs de ce sport, considéré comme le plus populaire et facteur d’unité nationale et de la cohésion sociale, ne savent plus à quel saint se vouer. C’est un silence assourdissant qui entoure la tenue probable de ce grand évènement sportif unique dans notre pays.

Rendre hommage au Président Issoufou

Dans un communiqué, publié en décembre dernier, le ministère des Sports justifie ce report par la recrudescence des cas de contaminations à la pandémie du Covid-19. Une décision vivement saluée à l’époque. Mais certains observateurs avertis estiment qu’avec la baisse drastique des cas de Covid et pour ramener le calme et l’apaisement, le Sabre national de lutte traditionnelle pourrait contribuer.

 En effet, l’esprit de beaucoup de nos concitoyens sera tourné vers l’arène de Niamey et va oublier, à coup sûr, les élections et tout ce qu’on a connu comme actes de vandalisme. Rien n’est encore tard. Avec le début de la chaleur et la baisse des cas Covid, la tenue du 42ème Sabre national dans la 2ème quinzaine du mois de mars serait idéale et bien indiquée. Ça sera également une bonne occasion de rendre un dernier hommage au 1er passionné de la lutte nigérienne, S.E Issoufou Mahamadou.

C’est aussi le grand moment pour tous les acteurs de lui témoigner de leur reconnaissance au regard de tous les efforts qu’il a consentis au profit des lutteurs, Tchali-tchali, griots, arbitres, entraineurs régionaux, etc. Le Président Issoufou a tout donné à la lutte où chaque année c’est plus de 40 millions qui sont distribués à ses acteurs. Et avant de quitter le pouvoir, le 2 avril prochain, est-il meilleure récompense que de lui décerner une médaille d’or, pour les bons et loyaux services rendus à la lutte et aux lutteurs ?

Au ministère des Sports, où on est pressé d’organiser ce 42ème Sabre national, il serait urgent de fixer une nouvelle date, afin d’organiser ce Sabre, pour honorer le Président Issoufou. Cette proposition ne sera jamais rejetée par le Chef de l’Etat, un passionné exceptionnel du sport-roi du Niger.

Ousmane Keita

Niger Inter

GRATUIT
VOIR