Faire de Mohamed Bazoum, candidat de la coalition 2021 le prochain président de la République du Niger, tel est l’objectif que se sont fixés les jeunes de ladite coalition regroupant 95 partis politiques. Dans une déclaration rendue publique le vendredi 19 février 2021, lue par le premier Vice-Président de l’organisation des jeunes Tarayya (OJT), Ismail Moudour, ils se sont réjouis d’appartenir à la plus grande coalition jamais constituée au Niger.

Leur slogan ? « Rassemblés et unis pour une seule et même cause, celle de porter Mohamed Bazoum à la magistrature suprême de notre pays ». La jeunesse de la coalition Bazoum 2021 estime que « Cela témoigne de la qualité de rassembleur de notre candidat, qualité indispensable pour diriger la République. »

Ils ont saisi l’occasion pour rendre un hommage au président de la République, Issoufou Mahamadou « qui a décidé de son plein gré de respecter les prescriptions de la constitution ne briguant pas un troisième mandat ». « Par cette décision, le président Issoufou Mahamadou vise ni plus ni moins à nous léguer, nous jeunes, un pays doté d’institutions stables, crédibles, solides, condition sine qua non de la poursuite du développement économique et social enclenché ces dernières années », se félicitent les jeunes de la coalition Bazoum 2021.

Cette volonté du président de la République a offert l’opportunité aux nigériennes et aux nigériens de se prononcer sur le choix de leurs futurs dirigeants.  Les jeunes de la coalition Bazoum 2021 se sont félicités de l’organisation des élections locales, législatives et de la présidentielle premier tour. Sur 166 députés, la coalition s’est tirée avec 129 parlementaires et au candidat Mohamed Bazoum de recueillir près de 40% des suffrages.  Dès lors, il s’est engagé à mettre en œuvre le programme de renaissance acte 3. « Il s’agit d’un programme clair, précis, chiffré qui répond aux aspirations les plus légitimes de nos concitoyens », indique la déclaration. « Il vise comme son nom l’indique à consolider les acquis de ces dix dernières années et à avancer vers davantage de progrès dans tous les domaines », ajoute-t-elle.

Ainsi, le 21 février 2021, le peuple nigérien aura le choix entre deux visions de la société. « La première reposant sur une large majorité à Assemblé nationale garantissant ainsi la stabilité politique » et incarnée par le candidat de la coalition Bazoum 2021. La deuxième, « ultra-minoritaire à l’Assemblée nationale, gage d’instabilité des institutions », représentée par Mahamane Ousmane

Seulement, « Nos adversaires, convaincus de leur cuisant échec dans les urnes travaillent d’arrache-pied à empêcher la tenue d’élections normales, régulières, transparentes et apaisées », déplore-t-elle.

Aussi, tout en demandant aux citoyens nigériens de demeurer plus que jamais engagés et vigilants jusqu’au 21 février 2021 « pour une victoire éclatante » de notre candidat, Mohamed Bazoum « nous prions Dieu le Tout puissant afin qu’il veille sur notre pays et qu’il permette à nos concitoyens de faire leur choix dans la quiétude et la sérénité ».

Almoustapha Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR