Des sources dignes de foi, Dr Manzo Haboubacar est interpellé à la police judiciaire sur plainte des Sieurs Soumana Sanda et Oumarou Dogori. A l’occasion des récents troubles à l’ordre public dans les quartiers de Niamey, Dr Manzo Haboubacar avait accusé des leaders de Lumana dont Hama Amadou, Soumana Sanda et Oumarou.

Dans un premier temps c’est le parti Lumana FA qui avait porté plainte pour diffamation en ces termes : « Tout en réaffirmant son attachement à la démocratie et au respect de la liberté d’expression consacrée par notre loi fondamentale, le Bureau Politique National du MODEN-FA/LUMANA-AFRICA, n’entend plus laisser des individus mal intentionnés, ou des structures porter impunément à son encontre, ou celui de son leader des accusations infondées et généralement mues par la seule hantise que leur inspire le nom de S.E. Hama Amadou. C’est pourquoi, le Bureau Politique National informe l’opinion publique nationale et internationale, qu’il a d’ores et déjà instruit ses Conseils, afin de porter plainte immédiatement contre le sieur HABOUBACAR MANZO, enseignant chercheur de son état et DAME X, pour diffamation avec constitution de partie civile, pour les graves accusations portées à l’encontre de notre parti et de son leader. »

Toutefois au regard de l’imbroglio qui caractérise ce parti, pour ne pas voir cette plainte rejetée sans suite, c’est finalement les citoyens Soumana Sanda et Oumarou Dogori qui ont porté plainte pour diffamation contre l’enseignant chercheur Manzo Haboubacar.

Aux dernières nouvelles, ce dernier serait à la police judiciaire pour répondre de ses actes. L’intéressé serait un militant du PNDS Tarayya, apprend-on. C’est dire que le parquet est plus que jamais prompt à sévir avec la loi sur la cybercriminalité comme arme de répression. Affaire à suivre.

La Rédaction

Niger Inter

GRATUIT
VOIR