Ce dimanche 5 janvier 2020, les lampions de la 41ème édition du Sabre National Maradi 2020 viennent de s’éteindre avec la consécration d’Ousmane Hassane de Tillabéri comme champion 2020 du Sabre National. Cette édition a été placée sous le thème ‘’Participation de la jeunesse à la consolidation de la paix ‘’.

Les rideaux  de  la 41ème Edition du Sabre National sont tombés avec le sacre, cet après midi à Maradi, de Ousmane Hassane de Tillaberi, désormais, le nouveau roi des arènes du Niger. Il a arraché son titre dans une finale qui n’a duré qu’un laps de temps, mais âprement disputée qui l’a opposé à Tassiou Sani de Zinder qui fut aussi un champion national. Ousmane Hassane de Tillaberi succède ainsi à Kadri Abdou dit Issaka-Issaka de Dosso qui a trôné deux saisons de suite, roi des arènes.

Peu avant la finale, il disputé le combat de la 3ème place qui mis aux prises Sabo Abdoulaye de Niamey à Ali Seyni de Dosso. A l’issue du combat, c’est Sabo Abdoulaye qui s’adjuge la 3ème place. Le champion national, le vice-champion et le 3ème du classement ont reçu d’importantes récompenses, tant offertes par l’Etat du Niger, les personnalités politiques, hommes d’affaires et autres particuliers.

A noter que c’est pour la première fois, depuis l’institutionnalisation du championnat national de lutte traditionnelle, que la région de Tillaberi remporte le Sabre National.

De l’avis du ministre de la Jeunesse et des Sports, Moctar Kassoum, la 41ème Edition du Sabre National que la région de Maradi a abrité a répondu aux attentes des Nigériens. Pendant les 10 jours qu’ont duré les compétitions, tous les acteurs se sont bien comportés dans la paix, la joie et l’allégresse.

La cérémonie de clôture a eu lieu en présence du Premier ministre, chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, le ministre d’Etat, de l’intérieur M. Bazoum Mohamed, des membres du Gouvernement, des Gouverneurs de Maradi, des autres régions, le Gouverneur de Sokoto M. Aminu Waziri Tambuwal et des responsables administratifs et coutumiers et plusieurs invités de marque.

Dans son discours de clôture, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Kassoum Moctar a salué la réussite de l’organisation de cette édition. Pour le ministre de la jeunesse et des sports, la lutte traditionnelle est ‘’un vecteur de l’unité nationale et de la paix.’’

En remettant le sabre national au roi Ousmane Hassane de la lutte traditionnelle 2020 du Niger, le premier ministre Brigi Rafini l’a remercié de nous avoir offert un véritable combat Tchandalo.

Oumar Issoufa 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR