Le dernier match de lutte traditionnelle, ce samedi 28 décembre 2019, a opposé l’équipe de Maradi contre celle de Diffa et a pris fin aux environs de 21 heures. Maradi s’en est sortie vainqueur avec 9 victoires contre 1 pour Diffa. Ce match s’est déroulé après une pétillante confrontation entre deux des plus grandes équipes du sport roi au Niger. L’équipe de Zinder contre celle de Tahoua qui a vu la victoire de la première sur la deuxième, 6 à 2 avec 2 nuls. Les chutes notables au cours de cette confrontation sont celles de Dan Tambey du côté de Tahoua et Lawali Dan Téla de l’écurie de Zinder.

Toujours ce samedi 28 décembre 2019, dans la matinée cette fois-ci, Niamey s’est opposée à Tillabéry et Dosso à Agadez. Niamey a remporté le match contre Tillabéry par un score de 8 à 1 avec 1 nul. Dosso a, quant à elle, laminé Agadez avec 8 victoires contre 2.

A l’issue de cette première journée du 41ème Championnat National de Lutte Traditionnelle ou Sabre National, 37 lutteurs restent invaincus sur les 80 mis en course par les 8 régions que compte notre pays.

C’est le Stade Régional de Maradi qui accueille les combats étant donné que l’Arène de Lutte Traditionnelle de la localité est encore en chantier.

Il faut souligner que c’est ce vendredi 27 décembre 2019 que la cérémonie d’ouverture du championnat s’est déroulée devant une foule nombreuse en présence de plusieurs membres du gouvernement, des députés nationaux, des lutteurs et leurs staffs techniques, des directeurs régionaux et centraux du domaine de la jeunesse et des sports, des représentants des associations de la jeunesse et des invités venus de l’intérieur comme de l’extérieurs du pays.

En prononçant le discours d’ouverture, le Ministre de la Jeunesse et des Sport, Kassoum Moctar, a commencé par indiquer le contexte dans lequel se tient la 41ème édition du Sabre National. Selon lui, celle-ci « se tient dans un contexte marqué par la montée brusque des actes terroristes et du crime organisé, dont les plus récentssont la barbarie d’Inatès qui a coûté la vie à 71 de nos soldats le 10 décembre dernier et l’attaque terroriste du mercredi 25 décembre 2019 qui a emporté 14 éléments des Forces de Défense et de sécurité ».

Face à cette dure réalité qui frappe notre pays, Kassoum Moctar a attiré l’attention de l’assistance afin qu’elle sache que « toute goutte de sang versée ou âme tuée dans cette guerre qui nous est imposée, est en effet, une partie de nous qui est touchée. Nos soldats, nos martyrs sont morts pour la République et les valeurs qu’elle porte. Ils sont morts en assurant notre sécurité, pour que cette 41ème édition du Sabre national ait lieu, pour que vive le Niger, pour que vive la démocratie »

Sur le plan des infrastructures dédiées à la lutte dans la région de Maradi, notamment l’arène des jeux traditionnels «KANTOU ANGO», il a fait la promesse ferme qu’elle « sera inaugurée en avril 2020 avec, Incha-Allah, l’organisation de la Coupe du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou qui veille personnellement à ce que ce chantier soit achevé de la plus belle manière, comme ce fut le cas de ce stade rénové et de l’hôpital de Référence de Maradi, entre autres… »

Il importe de préciser que la rénovation de ladite arène est financée à hauteur de deux milliards de FCFA et son chantier est en cours actuellement.

Le thème de la 41ème édition du Sabre National est «Education, Participation citoyenne de la jeunesse à la consolidation de la Paix».

D’après Kassoum Moctar le choix de ce thème « est guidé par la situation du secteur éducatif nigérien dont tous les diagnostics établis déplorent la qualité, notamment à travers la baisse de niveau mais aussi par le rôle citoyen qui est attendu de notre jeunesse sur laquelle nos plus hautes autorités fondent un grand espoir ».

Au sujet de la lutte proprement dite, le Ministre de la Jeunesse et des Sports a terminé ses propos en prodiguant de sages conseils aux lutteurs, aux arbitres et au public.

Gageons qu’il soit entendu et que l’allégresse et la fraternité triomphassent aux cours des plus de 140 matches que comportera cette édition du Sabre national.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR