Fraichement investi candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme  (PNDS-TARRAYA), le Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Bazoum a promis Dimanche à Niamey de défendre loyalement les intérêts du peuple nigérien une fois élu à la présidence de la République.

« Si je suis élu Président de la République, je serai d’une loyauté absolue vis-à-vis de mon pays et de ses intérêts. Dans la solitude nécessaire à la prise des décisions difficiles, je m’appuierai sur Allah Soubhanahou wa Taala et je n’aurai en vue que les intérêts du peuple nigérien. Mon devoir sera toujours de réunir les idées opposées, les intérêts divergents, les amis et les ennemis d’un jour, pour le bien collectif et le service de tous », a indiqué M. Bazoum lors de son discours d’investiture.

« Je mettrai en œuvre un projet rassembleur, porteur d’avenir qui ouvre notre horizon d’attente vers la réalisation de nos idéaux de progrès, de prospérité, de liberté et d’avenir radieux pour nous et pour nos enfants », a-t-il ajouté.

Tout en rassurant les partis politiques membres de la majorité présidentielle sur l’avenir de leurs relations, le candidat du PNDS-TARRAYA a tendu la main à l’opposition. « S’agissant de nos frères de l’opposition, je voudrais leur lancer un appel pour que nous profitions de la chance que nous avons de disposer du meilleur code électoral que nous ayons jamais eu. Ce fait me paraît être une belle plate-forme pour une convivialité républicaine inédite basée sur un dialogue politique permanent », a souligné le porte flambeau du PNDS pour qui la transparence des élections de 2020 et 2021 est assurée par une loi électorale donnant toutes les garanties d’équité, de liberté et de transparence.

Le processus électoral en cours est contesté par les partis de l’opposition qui le juge très favorable au camp présidentiel. Mais pour des élections transparentes et inclusives le régime en place a reconduit l’ancien code électoral qui a fait ses preuves au Niger comme gage de crédibilité du processus électoral nigérien. Même si le dilatoire est le propre des forces politiques opposées, admettons que notre processus électoral est l’un des mieux cotés en Afrique.

MES

Niger Inter

GRATUIT
VOIR