Après plus de trois de vacances, les élèves des différents cycles d’enseignement ont repris ce lundi, 1er octobre, le chemin de l’école sur toute l’étendue du territoire national.

Cette année, ils sont environ 3 823 437 élèves du préscolaire, du primaire, du collège et des enseignements techniques et professionnels, du public et du privé, à reprendre le chemin de l’école après près de trois de vacance. Leur encadrement sera assuré par près de 97 000 enseignants et formateurs. Pour ce faire, « le Gouvernement a consacré d’énormes efforts pour assurer une rentrée scolaire apaisée », a assuré le ministre des Enseignements secondaires, Mohamed Sanoussi Elhadj Samro, dans un message livré à la veille de la rentrée scolaire.

En outre, la rentrée scolaire 2018-2019 intervient dans un contexte marqué par la mise en œuvre des reformes initiées par les autorités nigériennes. Selon le ministre des Enseignements secondaires, il s’agit entre autres, du démarrage effectif du processus de transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales, la poursuite, au niveau de l’enseignement secondaire, du processus d’évaluation des enseignants entamée en 2017 par le cycle Primaire et la révision et l’application des textes régissant la gestion et le fonctionnement du système éducatif dans le but d’améliorer sa gouvernance.

Toutes ces réformes, explique le ministre des Enseignements secondaires, « s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route sectorielle Qualité, élaborée par les différents segments du système éducatif et de la formation, en relation avec le Programme sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF) » et traduisent la volonté et l’engagement du président de la République, « qui fait de l’éducation, une de ses plus grandes priorités ».

Il faut noter que contrairement à la « petite rentrée » scolaire ayant consacré le retour des élèves des lycées à l’école le 17 septembre dernier, « la grande rentrée » a été effective et n’a pas fait l’objet de blocage de la part de la section collège et lycée de l’Union des scolaires nigériens (USN).

Almoustapha Boubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR