Sur invitation de la Présidente de la Fondation Tattali-Iyali la Première Dame DR LALA Malika ISSOUFOU, la Directrice Afrique de l’ONG américaine Campaign for Tobacco-Free Kids (CTFK) Madame Bintou CAMARA et sa délégation ont   séjourné  à Niamey du 18 au 20 Juillet 2018.

En effet, depuis plusieurs décennies, l’ONG  américaine CTFK appuie les organisations de la société civile africaine  active dans la lutte contre le tabac  sur les plans technique et financier notamment son soutien à l’adoption et la mise en œuvre de lois fortes contre le tabac. Madame Bintou Camara était accompagnée du professeur Abdoul Aziz kassey, cancérologue et grand militant de la lutte contre le tabac au Sénégal et en Afrique ainsi que de Monsieur Mamadou Bamba Sagna responsable Afrique francophone de cette organisation.

Partenaire important de l’association SOS Tabagisme-Niger depuis 2006, la Directrice Afrique est venue  apporter son soutien au processus de renforcement de la loi antitabac du Niger initiée par SOS Tabagisme-Niger et soutenu par  l’Assemblée Nationale et le Ministère de la santé publique mais aussi d’ échanger avec la Première Dame, Dr Malika Issoufou sur l’organisation de la 5e Conférence de l’Alliance des ligues francophones africaines et méditerranéennes contre le cancer (ALIAM) qui se tiendra à Niamey en Novembre 2018 sur le thème : « Le tabac et le cancer ».

  Une importante rencontre  a eu lieu à la résidence présidentielle entre la première Dr LALA Malika qui est la marraine de la lutte contre le cancer au Niger avec la délégation de l’ONG américaine  en présence du Ministre de la santé publique Dr IDI Mainassara, des membres du bureaux du réseau des parlementaires pour la lutte contre le tabac, des membres de l’ONG Tous unis contre le cancer et de l’association  SOS Tabagisme-Niger.

Au cours de cette rencontre, la délégation a tenu à remercier la première dame pour ses efforts constants en faveur des plus faibles mais aussi de son engagement dans la lutte contre le cancer.  Pr Késsey a rappelé que 30% des cancers au monde sont dus à la consommation du tabac d’où le lien indissociable entre la lutte contre le tabac et celle contre le cancer. Il a aussi remercié le Ministre de la Santé Publique du Niger, qui est un exemple en Afrique aujourd’hui par son engagement dans la lutte contre le tabac pour protéger la santé des générations à venir des effets néfastes de la consommation de ce produit qui tue un sur deux de ses consommateurs.

Dans un plaidoyer plein d’émotion Madame Bintou Camara à demander à la première Dame Dr LALA Malika en tant que Marraine de la lutte contre le Cancer d’accepter d’être la championne de la lutte contre le tabac en Afrique.  Cette demande a été acceptée par la première Dame avec empressement. Pour cela une rencontre de haut niveau sera organisée en marge de l’Assemblée générale  des Nations Unis en New York en septembre prochain pour mobiliser les bailleurs de fond privé en faveur de ce combat pour l’Afrique. Ainsi Dr Lala Malika sera le porte flambeau auprès de la fondation  Gates  et Bloomberg pour une action plus décisive en faveur de l’Afrique.

Pour la rencontre de novembre de 2018 à Niamey, au-delà des sommités en matière de lutte contre le tabac et le cancer, des premières dames de la sous-région vont être réunies en vue de réfléchir sur une feuille de route pour l’Afrique francophone.

Cette réunion va consacrer l’appel de Niamey en direction des chefs d’Etat Africains à se mobiliser contre ces fléaux qui menacent sérieusement l’Afrique. En juin 2018, en marge du sommet de l’UA une autre rencontre sera organisée en vue de signature par les ministres de la santé d’engagement en faveur de lutte contre le tabac et la cancer en adoptant des mesures efficaces sur la mobilisation des ressources par taxation innovantes.

La délégation a été également reçue par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale Son Excellence Iro Sani.  Après un exposé sur le rôle des parlements pour le renforcement des législations antitabac en Afrique, la Directrice de CTFK a tenu à remercier le réseau des parlementaires nigériens en faveur  de lutte contre le tabac pour leur initiative inédite de déposer une proposition de loi tendant à renforcement la loi actuelle. C’est une première en Afrique a noté le Professeur Kassey.

Les membres du bureau des réseaux antitabac de l’Assemblée Nationale  a  exprimé des inquiétudes  face à des velléités de certains agents du ministère de la santé a résisté à cette forme. Des tentatives ont été multipliées pour saboter les efforts courageux et historiques du Ministre de la santé. Mais en tout état de cause le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale a pris l’engagement que la proposition de loi sera adoptée avec l’écrasante majorité des députés car les parlementaires nigériens au-delà des contradictions politiques ont à cœur la santé des populations nigériennes qui les ont mandatés.

Elh. M. Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR