Le président de la République, Mohamed Bazoum a entamé ce jour, 15 juillet 2021, sur invitation du président Allassan Ouattara, une visite de travail et d’amitié de 48 heures à Abidjan en Côte d’Ivoire. Cette visite du Chef de l’Etat entre dans le cadre de la rencontre au sommet pour la mobilisation des fonds IDA dite Vingtième (20ème) Reconstitution Ambitieuse des Ressources de l’Association Internationale du Développement (IDA20) à Abidjan.

Une vingtaine de pays d’Afrique participe à cette réunion qui se propose de « discuter des défis communs de développement, de convenir d’objectifs et de buts communs en vue de guider la relance économique », l’occasion aussi pour les pays participants de « discuter du rôle essentiel du financement extérieur, notamment à travers une reconstitution ambitieuse des ressources de l’Association Internationale de Développement (IDA), dans un contexte marqué par la pandémie de la COVID-19 », renseigne la Cellule communication de la présidence de la République du Niger.

Cette rencontre d’Abidjan se veut également un espace de réflexions où les décisions seront prises pour une Afrique résiliente, fortement affecté par la pandémie de la Covid-19, freinant du coup les progrès entamés dans la marche vers l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) de 2030. Une pandémie qui limite également les perspectives de l’agenda 2063 de l’Union Africaine.

La crise de la Covid-19 a aussi exacerbé les vulnérabilités sur le continent où il a été observé un recul de l’emploi de 8.5% en 2020 et incidemment de l’extrême pauvreté touchant plus de 32 millions de personnes supplémentaires. Elle a également freiné l’élan de la lutte engagée contre les inégalités spatiales et de genre dont l‘impact négatif sur le plan scolaire est estimé à près de 253 millions d’élèves privés d’apprentissage et de formation qui est une des conséquences de la fermeture des classes pour raisons sanitaires.

Pour pallier aux effets négatifs de cette pandémie sur le développement sociopolitique et économique, la rencontre au sommet d’Abidjan aura à se plancher sur les voies et moyens de relancer l’économie d’une grande partie des pays du continent.  D’où la pertinence de la stratégie durable de financement qui sera mis en œuvre pour la mobilisation des ressources internes, les financements à taux préférentiels et non concessionnels ainsi que la participation du secteur privé.

A noter que le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de M. Hassoumi MASSOUDOU, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de -la Coopération ; M. Rabiou ABDOU, Ministre du Plan ; M. Alkache ALHADA, Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation ; M. Ibrahim Sani ABANI, Directeur du Cabinet du Président de la République et de M. Moussa ALOUA, Ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire.

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR