Il fallait s’y attendre. Et comme ils l’ont promis dans nos deux précédentes éditions, Issoufou Alfaga dans moins de 87 kg et la Tigresse des tatamis Tékhiat Ben Youssouf moins de 57 kg ont tenu parole.

Ils ont été sacré champions d’Afrique le samedi 5 juin dernier à Dakar Arena de Diamnandjio au Sénégal à l’issue des 12èmes championnats d’Afrique. Les deux superstars n’ont pas trahi leurs langues. Sous les yeux du Président par intérim de la Confédération Africaine de Taekwondo notre compatriote Elh Idé Issaka, Alfaga et Tékhiat peuvent se dire fiers pour avoir permis à l’hymne « la Nigérienne » de retentir devant plus de 900 combattants des 54 nations.

 Quelle joie ! Le Niger peut être rassuré qu’aux prochains Jeux Olympiques, ces dignes fils feront parler d’eux. En tout cas nos deux qualifiés olympiques ont répondu présents à Dakar à travers ces deux médailles d’Or. D’autres combattants ont déposé leurs empreintes à l’Arena de Dakar en décrochant le bronze. Il s’agit notamment de : Balkissa Halidou moins de 53 kg ; Ismaël Garba moins 68 kg et Mahamadou Marahana Tidjani moins de 54 kg. Les nigériens ont exprimés leur satisfaction suite à ces bons résultats à travers les réseaux sociaux.

La FENI-TAEKWONDO à travers un communiqué de son Président Me Soumana Sanda s’est félicité de ces exploits de nos Taekwondoistes. Vivement les J.O pour d’autres médailles.

Ousmane Keita

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR