Ce jeudi 6 aout 2020, l’Institut national de la statistique (INS) a organisé un café statistique de sensibilisation des opérateurs économiques sur l’importance et l’utilité des statistiques d’entreprises à l’Hôtel Radisson Blu. Plusieurs entreprises ont participé à cette activité. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur général de l’INS, M. Alichina Kourgueni et le Vice-Président de la chambre du commerce et d’industrie du Niger (CCIN) en présence de plusieurs invités. Au menu de ce Café statistique, il y avait le thème : « importance des données statistiques fournies par les entreprises pour l’élaboration des indicateurs macroéconomiques, l’analyse et le suivi de la situation économique nationale », animé par Mahamadou Chekarao.

Dans son allocution, le Vice-Président de la CCIN, M. Abdoulaye Djadah a salué et encouragé l’initiative de l’INS. Il a réaffirmé la disponibilité de la CCIN pour la consolidation du partenariat dynamique entre l’INS et la CCIN. ‘’la chambre du commerce et d’industrie du Niger sera à vos côtés pour la réussite de cette initiative’’, a déclaré M. Abdoulaye Djadah.

Pour le Directeur général de l’INS : « Il s’agit aussi, pour l’INS, à partir de ce Café statistique, de poser la base d’un dialogue, permanent et fructueux , avec les principaux opérateurs économiques, les principales entreprises de notre pays, du secteur formel, comme du secteur informel, dont la contribution, dans le développement économique, social et culturel de notre pays, dans la lutte contre la pauvreté, et pour l’amélioration des conditions de vie des populations du Niger, est capitale, nécessaire et indispensable ».

Alichina Kourgueni a insisté sur la nécessité de la collaboration de tous les partenaires sur l’importance de produire des statistiques de qualité dans tous les domaines du pays. C’est pourquoi, le DG de l’INS a pris le ferme engagement de renforcer le partenariat qui existe entre la CCIN et l’INS. Il a rassuré les entreprises sur la nécessité de produire des statistiques pour leur propre intérêt : « Je voudrais, surtout, les rassurer, et leur indiquer que, toutes les données statistiques, collectées au cours de toutes nos opérations de collecte au cours de toutes nos opérations de collecte, et autres enquêtes, sont protégées par la loi n° 2004-011 du 30 Mars 2004 modifiée et complétée par la loi n° 2014-66 du 5 novembre 2014 notamment sur le secret statistique. Ainsi, cette loi et tous les autres textes législatifs, et règlementaires, relatifs à la question statistique, disposent, dans leurs lettres, et dans leurs esprits, que tous les cadres et agents de l’INS, permanents et contractuels, de terrain ou non, sont astreints, au respect strict, des dispositions contenues dans ces différents textes législatifs ou réglementaires, relatifs à la question statistique. Tous ces textes, législatifs et règlementaires, relatifs à la statistique, interdisent, formellement, la communication ou la divulgation, des données individuelles, à qui que ce soit la nature de cette donnée statistique, sous peine de sanctions, très sévères, administratives, et même de poursuites judiciaires »

En substance, le Directeur général de l’INS a dit à l’assistance que les textes législatifs et réglementaires du Niger sur la statistique, comme ceux des autres pays, protègent donc, très bien, toutes les personnes individuelles, toutes les organisations, ou toutes les structures, participantes à des opérations de collecte de données statistiques publiques, sur les informations qu’elles fournissent, ainsi que leur identité. Dans ce sens, aucune donnée statistique ne peut être publiée, diffusée, ou communiquée, à qui que ce soit. Les données individuelles sont, obligatoirement, agrégées avant d’être publiées et diffusées, a déclaré avec insistance M. Alichina Kourgueni.

Dans sa communication sur ‘’l’ importance des données statistiques fournies par les entreprises pour l’élaboration des indicateurs macroéconomiques, l’analyse et le suivi de la situation économique nationale’’, M. Mahamadou Chekarao, Directeur de la Comptabilité nationale, de la Conjoncture et des Etudes économiques (DCNCEE) de l’INS a renseigné l’assistance sur l’importance de la production des statistiques des entreprises pour les entreprises elles-mêmes et pour le pays. Il a également informé sur les différentes enquêtes statistiques et les publications de l’INS qui fournissent des informations essentielles pour la prise des décisions ou les besoins au plan national sur différents domaines.

Après cette communication de M. Mahamadou Chekarao, un fructueux débat a eu lieu où les participants ont abordé plusieurs questions d’intérêt national relativement à la production des statistiques.

EMS

Niger Inter

GRATUIT
VOIR